En PACES (première année commune aux études de santé), les vacances ont un aspect  bien spécifique.
Il en existe deux types bien distincts :

– Les fausses vacances, avant les partiels.
– Les vraies vacances, après les partiels.

Vacances

Pour les fausses vacances, ce sont celles que l’administration de la faculté croit donner gracieusement, alors qu’en fait elles sont que d’interminables heures de rabâchages de cours.
Dans ces cas là, il s’agit d’une course d’endurance hors d’haleine… Qui sera le premier à craquer ? Le tout étant de trouver un bon rythme, c’est à dire travailler beaucoup tout en casant des phases de pauses judicieusement.

Quand je pense qu’à l’époque du lycée on sautait de joie lorsqu’un prof était absent, ou lorsqu’on avait des jours fériés. En P1 c’es tout l’inverse, on fait tout pour ne pas louper un cours. Un groupe coalisé à même fait du lobbying pour ouvrir la BU de notre faculté le samedi. Parce que le samedi, quand on a pas la motivation de bosser, la bibliothèque universitaire est un gros plus afin de gagner du temps de travail sur ses concurrents.
Souvent c’est un moyen de rattraper son retard, lorsque l’on en a puisque les cours sont mis momentanément sur pause.

Pour les vraies vacances, elles se passent après les partiels et sont une grosse bouffée d’oxygène après une plongée en apnée. On relâche tout, autant la pression que le labeur. D’ailleurs le mode de vie oisif semble très étrange pour le P1, même si on a pas trop de mal à s’y faire.
Pour la plupart c’est synonyme de retour dans le cocon familial. On passe son temps à faire ce que l’on aime et ce qui nous été impossible par manque de temps d’habitude : jeux vidéo, littérature, sorties en boites de nuit, shopping…
Les parents sont au petits soins, on est plus le seul à gérer les tâches ménagères ou encore la cuisine.
L’opulence de temps est tellement douce et agréable. Cette denrée si rare en P1 devient abondante, quel bonheur.

Certaines facultés ont eu « l’intelligence » de mettre des partiels en janvier, ce qui fait encore des fausses vacances. En revanche d’autres comme à Tours, donnent du répit au étudiant en mettant les partiels en décembre, si bien que l’on peut profiter d’un vrai Noël en famille. Il existe des étudiants qui quittent la table de réveillon pour aller travailler leurs cours. Oui, nous sommes plongé dans une sorte d’autisme, une vraie bulle qui nous isole du monde extérieur. Le pire c’est parfois l’impression d’être incompris par ceux qui nous entoure « Tu es fou de travailler autant« , « Il faut te ménager« … Et le PACES devient une bête de foire « Ma nièce a fait une première année de médecine, elle ne rentrait jamais le Week End voir ses parents » ou encore « Elle ne descendait même pas manger avec ses parents« .

Encore un aspect originale de cette chère PACES que je vous fait découvrir. Quoi qu’il en soit le beau temps revient sur ma région, j’espère que vous passerez toutes et tous d’excellentes « vraies » vacances d’été (pour ceux qui en ont) !

Publicités
commentaires
  1. mooonalila dit :

    … Alors, je crois que je n’ai pas tout suivi : faut-il te souhaiter de bonnes vraies ou fausses vacances ? 😉

  2. monett dit :

    Les moissons ne sont plus ce qu’elles étaient… avec les machines…
    mais c’est vrai ce sont des journées fatigantes…. une autre fatigue pour toi… Bonnes vacances de détente !

    • TheCarabin dit :

      Merci, oui en médecine il s’agit d’avantage de fatigue intellectuelle, là pour la moisson c’est le physique qui trinque… Je gère un silo, et je dois grimper et descendre en permanence.
      Merci en tous cas 🙂

  3. Doc junior dit :

    Dans mon université, les partiels se font en janvier ce qui permet de laisser un mois de révison aux PACES. Au début, on se dit : génial mais je peux vous garantir que le pétage de plomb à la fin n’est pas loin. D’ailleurs, j’en parle un peu dans mon blog de ce mois de galère.
    Parce qu’un mois en PACES avec cours et un peu de vie sociale le matin et un mois non stop à bosser ses cours du matin au soir, c’est la lune et le soleil !

Exprime toi sur TheCarabin

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s