Articles Tagués ‘salade’


Royal Fish Burger :

 Final 1

A l’instar des anciennes fast food qui officie en hexagone, il me prend parfois la folle envie de faire des burgers.
Cette fois ci j’ai décidé de tout faire de A à Z c’est à dire du pain à l’assemblage.
Pour faire un peu original et sortir des sentiers battus j’ai décidé de faire un burger avec du poisson… Pané bien sur, car comme le disait un de mes profs en médecine « L’homme a une appétence naturelle pour le gras. A votre avis dans les caverne on survit mieux avec un bon morceau de cochon ou avec 3 feuilles de salade ? ».
Voilà cela explique qu’au restaurant pour accompagner les plats on servira 9 fois sur 10 des frites !
On ne va pas se lancer sur des remontrances sur le cholestérol, car au final il n’est pas interdit de se faire plaisir de temps en temps. Le tout est de ne pas manger que des choses grasses.
Je peux vous dire qu’on va se régaler.
Hop, je file aux fourneaux.

Pour les pains à burger ou bun’s :

 Pains burger

Ingrédients dans l’ordre de pétrissage :

125g de farine T55 (blanche)

125g de farine T80 (semi-complète)

5g de sucre

5g de sel

12 cl de lait à température ambiante

10g de levure de boulanger

60g de beurre fondu

1 oeuf

Pour la finition :

1 oeuf avec du sel pour la dorure

                                   

– Dans un saladier, mélangez les 2 farines, le sel et le sucre. Creusez une fontaine.
Diluez la levure dans le lait à température ambiante.
Ajoutez le lait à le levure au centre de la farine.

– Commencez à mélanger avec une spatule solide.
Ajoutez le beurre fondu.
Continuez de malaxer et ajouter l’oeuf battu en deux fois.
.

– Filmez la pâte et laissez-la doubler de volume dans l’endroit le plus tiède de votre cuisine.
Rabattez la pâte et laissez idéalement refroidir une heure au réfrigérateur.
Pesez des morceaux de 80g pour des gros hamburgers.

– Boulez les pâtons et posez-les sur une plaque en quinconce.
Aplatissez légèrement les boules de pâtes et dorez-les légèrement.

– Laissez pousser une deuxième fois les burgers. Enfournez dans un four chaud à 175°C pendant 12 à 20 minutes selon la taille de vos burgers.
Laissez refroidir les burgers avant de les utiliser.

Ouef

Malheureusement je n’avais pas de graines, mais n’hésitez pas à ajouter des graines de lin, de sésame… Ca donnera un petite touche supplémentaire à vos bun’s.

Préparez la garniture :

Sauce

Ingrédients pour la sauce poivrons-fenouil :

– 4 poivrons rouges
– 1 bulbe de fenouil coupé en dés
– 65 mL de vin blanc

– 50 mL d’eau
– 1 gousse d’ail écrasée
– 1 échalote
– sel et poivre

 

Faire griller les poivrons rouges jusqu’à ce que la peau soit noircie.

Déposer le poivron dans un contenant hermétique, environ dix minutes, jusqu’à ce que la peau s’enlève facilement. Enlever la peau, les grains et couper grossièrement la chair.

Faire sauter à la poêle l’ail, l’échalote et le fenouil dans un peu d’huile, jusqu’à ce que l’ échalote devienne transparente.

Déglacer la poêle au vin blanc; verser l’eau; ajouter les poivrons et laisser mijoter à feux doux pendant quinze minutes.

Passer la sauce au robot; remettre à mijoter quelques minutes et assaisonner au goût.

 

Ingrédients pour le reste :

– 2 poissons panés carrés
– 4 tranches de fromage
– de la salade, moi je préfère la laitue iceberg

Ensuite à côté faites cuire le poisson pané sur le côté.
Attention il est important de cuir cela à feu doux car sinon le centre du poisson va rester froid et le « pané » va cramer malheureusement.
Inutile de re-saler puisque la sauce et le pain s’en chargeront.

Assemblez :

Ingrédients :

– 2 pains à burger à trancher en deux
– 2 poissons panés carrés cuits
– sauce poivron-fenouil
– 4 tranches de fromage
– de la salade, moi je préfère la laitue iceberg

– Vous devez prendre vos bun’s et tartiner avec la sauce.
Ensuite, placez deux tranches de fromages au contact du pain.
– Ajouter sur chaque face une feuille de salade puis le poisson pané.
Enfournez à nouveau 2 petites minutes à 180°C histoire que le fromage fonde un peu.
– Servez accompagné de salade.

Qu’en pensez vous ?
C’est tout de même mieux que les espèces de casse-croutes dégueulasse qu’on peut trouver dans des surfaces type McDo, Quick, Burger King. Ouvrez un burger de las bas et vous tomberez des nus. Le fromage dégouline, les légumes sont lyophilisés, les steaks sont plus fins qu’une feuille de papiers et issus de restes d’abas infâmes…

En tant qu’étudiant je dois vous avouer que d’habitude quand je fais mes burgers (d’ailleurs souvent plus classique que mon Fish Burger) j’utilise des bun’s tout prêts par manque de temps. Mais là après la fin des partiels je voulais tester d’en faire moi-même et je dois vous avouer que ce n’est vraiment pas mal.
Quoi qu’il en soit, c’est un vrai délice croyez moi.

Final 3Final 2

Pour l’occasion je tente le concours du blog de Jenny intitulé home made.

ob_31956b_concours1

Publicités

Le titre présente seulement deux recettes de l’assiette que vous pouvez voir sur la photo. Pour ce qui reste c’est de l’improvisation totale étant donné qu’il me restait une feuille de brick inutilisée.

Bref toujours dans cette série de recettes de l’été, voici un plat qui nous vient du Maghreb (même si là c’est un peu ma version) et qui est délicieusement rafraichissante.

Birouate vache qui rit et salade poivrons-tomate

Ingrédients :

– 1 petit poivron rouge.
– 1 tomate.
– 1 càs de jus de citron
– basilic frais.
– 1 càs de vinaigre
– 3 càs d’huile d’olive.

– feuilles de brick.
– 2 oeufs.
– 1 vache qui rit.
– 1 rondelle de chèvre.
– safran, piment doux, romarin.

Recette pour une personne :

Commençons par la petite salade de tomates-poivrons. Coupez vos poivrons finement tout en prenant soin de retirer tous les pépins. Personnellement je ne retire par la peau soit disant indigeste… c’est plein de vitamines.
Passez le quelques minutes au grill afin de faire sortir les saveurs, tout en prenant soin de ne pas carboniser vos poivrons.
Coupez vos tomates et mettez les dans un saladier avec les poivrons.
Rajoutez l’huile, le vinaigre, le basilic frais et le jus de citron. Puis ensuite placez le saladier au réfrigérateur pour que tout cela marine tranquillement.

On enchaine sur les délicieuses briouates à la vache qui rit .
Vous allez faire deux bols :
– 1er bol : un oeuf complet + un blanc d’oeuf
– 2 ème bol : un jaune d’oeuf.
Avec votre premier bol, vous allez brouiller les oeufs dans une poêle en assaisonnant selon vos préférences (sel, poivre, épices…).
Puis vous allez placer votre préparation au centre d’une feuille de brick. Par dessus placez la vache qui rit.
Je rajoute ensuite un peu de romarin puis referme le tout.
Avec un pinceau à cuisine et votre deuxième bol, badigeonnez la feuille de brick de jaune d’oeuf, c’est ce qui donnera le côté doré et délicieusement croustillant.

Enfin, la petite tartine de feuilles de brick :
Avec ce qui vous reste de pâte filo (c’est grossièrement la même chose que feuille de brick), pliez la de façon à faire un triangle.
J’ai ensuite placé un peu d’oeuf brouillé recouvert de chèvre et de romarin.
Puis badigeonnage au jaune d’oeuf obligatoire 🙂

Bon appétit les amis !

Petits plus :

– Tomate : si vous pouvez prenez la variété « coeur de boeuf »… Elles sont vraiment délicieuse, surtout en salade car le côté cru renforce l’importance de la qualité du produit.

– N’hésitez pas à faire un stock de feuilles de brick, c’est vraiment un ingrédient multifonctions : cigares au chocolat, nems, pastilla de poulet…

– Entre le basilic séché en pot (que je possède dans mon petit appart’ d’étudiant) et le basilic frais du jardin de ma mère il n’y a pas photo… Le goût du basilic frais est dix fois plus marqué.

– Remarquez que j’utilise peu de matières grasses. Enfin je limite au maximum, remerciez moi de penser à vos petites artères qui se boucheront dans quelques années.
C’est ça la cuisine par thecarabin : santé, saveur, équilibrage… Je sais que certains rajoute du beurre en plus dans les briouates, c’est de la gourmandise dangereuse à la longue.


Salade du jeune γιατρός :

γιατρός en Grec signifie médecin, mais ne vous inquiétez pas j’ai juste voulu faire un peu dans l’originalité. Aujourd’hui je vous propose une petite salade grec toute simple qui en général plait à tout le monde. En été particulièrement, c’est très frais et je peux vous dire que cette salade fait bien plaisir le midi.
Il m’est arrivé d’en faire pour toute la bande de potes lorsque nous sommes partis en vacances pendant l’été, tout le monde a aimé. En bref c’est un bon moyen de faire manger des crudités aux plus réticents.

Salade de tomates

Ingrédients :

– 3 tomates (en tant qu’étudiant on prend souvent les tomates basiques, mais si jamais vous avez le choix je vous conseil la coeur de boeuf car sa chair est tendre, sa saveur est douce et agréable)
– ail
– basilic
– féta (salakis au bon lait de brebis !)
– huile d’olive, vinaigre de vin, sel, poivre.

Recette pour 1 personne :

– Découpez vos tomates en quartiers (environ 16 quartiers c’est déjà pas mal).

– Coupez votre ail en petits morceaux et ajoutez la à vos tomates. Pour les plus feignants il existe de l’ail déshydraté en pots style herbes aromatiques, mais elle aura forcément moins de goût. Ajoutez également le basilic.

– Coupez votre fêta en morceau et ajoutez la.

– Assaisonnez avec vos condiments (huile d’olive, vinaigre de vin, sel, poivre). D’habitude pour les crudités j’utilise de la sauce toute prête par manque de temps, mais pour le coup elles sont trop « crémeuses » pour aller dans cette salade. Préferez donc une vinaigrette maison.

Petits plus :

– Certains argueront que la recette doit se faire avec la Mozzarella. Je trouve que ça n’a pas de gout, un simple morceau de plastique. Tandis que la fêta, ça c’est vraiment du fromage ! M’enfin, libre à vous de la remplacer.

– N’hésitez pas à acheter un stock de petits pots de plantes aromatiques en tous genre, c’est vraiment très utile pour tous les plats.